La formation par apprentissage

Le contrat d’apprentissage s’adresse aux jeunes de moins de 26 ans (sauf dérogations légales). C’est un contrat de travail à durée déterminée de type particulier.
L’apprenti, salarié de l’entreprise, est soumis aux mêmes règles et bénéficie des mêmes avantages que l’ensemble des salariés.
Il perçoit une rémunération calculée sur un pourcentage du SMIC ou du salaire conventionné.

Le CFA de l’enseignement supérieur (BAC+2 à BAC+5)

FormaSup Isère Drôme Ardèche est un Centre de Formation d’Apprentis interprofessionnel pour l’Enseignement Supérieur.

Partenariat étroit entre entreprises et enseignement supérieur

Le dispositif FormaSup est né de la volonté de créer un partenariat étroit entre :

  • Les entreprises, représentées par les organisations professionnelles, interprofessionnelles et consulaires (MEDEF, CGPME, CCI).
  • Les Universités et les Grandes Ecoles (Conférence Universitaire Rhône-Alpes et Alliance des Grandes Ecoles Rhône-Alpes).

afin de développer, avec le Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes, l’apprentissage dans l’Enseignement Supérieur.

Le Centre de Formation d’Apprentis

Le Centre de Formation d’Apprentis FormaSup Isère Drôme Ardèche est un CFA « sans mur » créé en 1995. Il gère aujourd’hui 79 formations diplômantes regroupant 1 099 apprentis.

Aspects administratifs et juridiques :

Il est l’interlocuteur privilégié des apprentis et des entreprises pour tout renseignement d’ordre juridique et administratif.
Le CFA FormaSup Isère Drôme Ardèche en partenariat étroit avec les organismes interface accompagne les entreprises, lorsqu’elles le souhaitent, dans la mise en place du contrat d’apprentissage et en assure le suivi dans toutes ses évolutions possibles (avenant de modification, rupture).

Aspect pédagogique :

Le CFA FormaSup Isère Drôme Ardèche délègue la réalisation des enseignements aux Unités de Formation par Apprentissage (UFA) d’un établissement de l’enseignement supérieur, mais il demeure responsable de la pédagogie de l’alternance. Art 14 de l’Arrêté du 21 décembre 1994 relatif à la convention type portant création d’un CFA.
Pour ce faire, il est garant de l’information sur l’enseignement par alternance, à destination des maîtres d’apprentissage, sur les programmes et les documents pédagogiques afférents aux formations à dispenser. Art R116-11
Dans la pratique, l’organisation de la formation est assurée par une Unité de Formation par Alternance (UFA) qui assure la formation et le suivi régulier de l’apprenti, selon une logique de co-formation avec l’entreprise d’accueil du jeune.

Le contrat d’apprentissage

Le contrat d’apprentissage s’adresse aux jeunes de 16 à moins de 26 ans (sauf dérogations spéciales). C’est un contrat de travail à durée déterminée de type particulier. Il met en œuvre la pédagogie de l’alternance : l’apprenti se forme en entreprise et au sein d’un établissement dans l’objectif d’obtenir un diplôme ou un titre certifié et une première expérience professionnelle significative.

L’employeur est tenu d’assurer dans l’entreprise la formation pratique de l’apprenti. Il lui confie des missions, définies entre le responsable pédagogique de l’établissement et son maître d’apprentissage, en cohérence avec le métier visé et le diplôme préparé.
Il s’engage à participer au financement de la formation et bénéficie de ce fait d’exonérations et d’aides financières.

L’apprenti, salarié de l’entreprise, est soumis aux mêmes règles et bénéficie des mêmes avantages que l’ensemble des salariés. Il perçoit une rémunération calculée sur un pourcentage du SMIC ou du salaire conventionné.
L’apprenti est tenu de se présenter aux épreuves du diplôme ou du titre prévu par le contrat d’apprentissage.
L’apprenti s’engage, selon le principe de l’alternance, à travailler pour son employeur, pendant la durée du contrat et à suivre la formation dispensée au sein de l’établissement.